Prévention autour de la lésion cérébrale

Chaque année, en France, plus de 150 000 personnes sont hospitalisées pour un traumatisme crânio-cérébral, quel que soit son degré de gravité. "Le handicap lié au traumatisme crânien est singulier bien qu'occupant une place importante dans la morbidité générale" (Rapport de l'IGAS).

Cette fréquence et la nature du handicap peuvent être diminuées car les traumatismes cranio-cérébraux sont souvent induits par des faits accidentels prévisibles.

Notre système de santé actuel ne peut se contenter de ne prendre en charge que le domaine des soins et occulter tout le champ de la prévention.

Notre mission est d'améliorer la prise en charge pour mieux guérir les pathologies liées au traumatisme crânien et d'en atténuer les séquelles. Cet objectif nécessite toutefois une réflexion sur les causes, sur les comportements, sur les habitudes de vie.

L'analyse des facteurs de risque est une nécessité, garantissant le respect de l'homme et de son environnement, dans son contexte quotidien.

La valorisation de ces éléments de connaissances rend compte des besoins non couverts en terme de prévention et permet d'engager des actions d'information innovantes, avec le partenariat éventuel des responsables des politiques sanitaires et sociales.

La conception de campagnes de prévention comporte obligatoirement des temps de réflexion préalables portant :

  • sur la formation des personnels impliqués
  • sur l'évaluation et l'impact de nos actions, même si elles ne sont pas toujours appréhendables.

Le CRFTC se sert pour ces actions de tous les moyens de communication mis à sa disposition (plaquettes, posters, site internet, CD-ROM, médias, presse).

Campagnes réalisées :