Délinquance et traumatisme crânien : Enquête à la maison d’arrêt de Fleury Mérogis

Une récente enquête, pratiquée auprès des entrants en prison entre le 11 novembre 2012  et le 31 janvier 2013 à la maison d’arrêt de Fleury Mérogis, a mis en évidence l’existence d’un antécédent de traumatisme crânien chez 30.6% des entrants en prison et la notion d’une épilepsie chez 6% des personnes interrogées.

 

Présentation "Délinquance et traumatisme crânien", Journée du CRFTC, 11 juin 2015, HEGP :

Prévalence des antécédents de traumatisme crânien et d’épilepsie dans une population d’arrivants en prison. Résultats de l’enquête FleuryTBI

 

Article :

Délinquance et traumatisme crânien