Les soins de rééducation post réanimation (SRPR)

Le SRPR a pour mission la prise en charge en rééducation précoce de patients victimes d’affections neurologiques graves, comme les lésions cérébrales et médullaires. Elle constitue un pont entre les réanimations et les services de rééducation. Elle reçoit des patients issus de services de réanimation qui nécessitent une surveillance médicale avec des soins spécifiques. Elle leur propose une rééducation anticipée, ainsi qu’un suivi médical spécialisé et pluridisciplinaire, assuré par des kinésithérapeutes, ergothérapeutes, orthophonistes,  diététicienne, neuropsychologue.

Son originalité réside notamment dans la présence d’un médecin anesthésiste-réanimateur, sans laquelle l’unité serait un centre de rééducation traditionnel.

Les patients qui y sont accueillis travaillent notamment sur le sevrage ventilatoire afin de retrouver, grâce à un travail musculaire, à un apprentissage de gestes de kinésithérapie respiratoire ou à une assistance à la toux par exemple, une autonomie et une indépendance respiratoire vis-à-vis des « respirateurs ».

La majorité des SRPR vont se polariser vers une activité plutôt neurologique ou plutôt respiratoire (ventilation mécanique / spontanée, expertise des professionnels présents, moyens matériels et humains, etc.).

 En Ile-de-France sont actuellement autorisés :

- 36 lits de SRPR à orientation respiratoire,

- 48 lits de SRPR à orientation neurologique,

- 12 lits de SRPR pédiatrique (mixte respiratoire/neurologique).

 

Les SRPR en Ile-de-France :

 

Actualisation : janvier 2018